Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Street art : expos en réalité virtuelle avec l’Universal Museum of Art (UMA)

fresques de street art proposées par l'Universal Museum of Art

Fans de street art et d’expositions artistiques ? C’est possible grâce à ces deux visites virtuelles : “A walk into street art” (une promenade dans le street art) et “Subway art” (l’art dans le métro).

Nous avions parlé à deux reprises de ce qu’est l’Universal Museum of Art, startup française qui, d’une part, souhaite rendre accessible l’art au plus grand nombre via les supports numériques (smartphones et tablettes) ou les ordinateurs, et, d’autre part, propose des expositions qui ne pourraient être réalisées physiquement autrement qu’en réalité virtuelle et en 3D (voir l’article).

À titre d’exemple, il y a cette exposition évoquée il y a quelques mois : les chats dans l’histoire de l’art.

Pour chaque exposition proposée aux internautes en français ou en anglais, il suffit de suivre la visite guidée par des flèches, d’orienter l’image affichée sur l’écran dans n’importe quel sens, de zoomer sur une œuvre puis cliquer dessus pour en avoir la description.
De plus, si vous possédez (pas obligatoire) un casque de réalité virtuelle (sophistiqué ou plus simple comme ceux de poche en carton ou plastique dédiés aux smartphones), vous parcourez les expositions en 3D.

L’intérêt du public pour le street art ne se démentant pas, il était logique que l’UMA nous propose également depuis plus d’un an une incursion dans le monde de l’art urbain avec ces deux expositions qui sont liées entre elles, puisque l’on peut très bien commencer par n’importe laquelle et terminer avec l’autre.

Affiche "A walk into street art" par l'Universal Museum of Art
Affiche "Subway art" par l'Universal Museum of Art

“A walk into street art” nous promène le long de fresques réalisées par quelques stars telles que Banksy, JR, Shepard Fairey, Obey, Keith Haring, etc.

“Subway art”, quant à elle, nous transporte (c’est le cas de le dire) dans le métro new-yorkais pour nous montrer plusieurs oeuvres créées par les pionniers du graffiti et qui ont été immortalisées à travers le prisme du photographe Henry Chalfant dont ses photos (certaines sont exposées au Metropolitan Museum of Art de New York) constituent à elles seules une œuvre d’anthropologie visuelle et l’un des témoignages phares de la culture populaire américaine de la fin du XXe siècle.

Présentations des deux expositions

Accès aux expositions virtuelles


Pour tous les passionnés de street art, nous vous invitons à découvrir ces deux guides permettant de visiter autrement et de façon ludique les principales villes de France et sa capitale à travers des parcours où sont recensées de nombreuses fresques.

Autres articles sur le street art :

Partager

Laisser un commentaire

dix-neuf + un =

Mes oeuvres favorites 0
Voir ma liste Continuer vos achats