Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Marché de l’art : pourquoi et comment les prix de certaines oeuvres explosent ?

enchères- marteau

La vente de certaines œuvres d’art est régulièrement médiatisée d’une part à cause du renom de l’artiste et d’autre part par les sommes folles engagées.
Quels sont les mécanismes mis en place par les maisons de ventes permettant ainsi ces surenchères dans le monde de l’art ?

On a encore en tête le fameux record des ventes pour une œuvre d’art réalisée en novembre 2017 : « Salvator Mundi » attribué au peintre Léonard de Vinci (dont on commémore cette année les 500 ans de sa mort).
En moins de 20 minutes, la toile a été adjugée pour 450,3 millions de dollars (382,3 millions d’euros) lors d’enchères chez Christie’s à New York.

Salvator Mundi - Portrait du Christ par Léonard de Vinci
Salvator Mundi par Léonard de Vinci

Le reportage ci-dessous réalisé par Le Monde nous explique comment les célèbres maisons de vente interviennent pour:
– favoriser la hausse des prix et faire monter les enchères
– entretenir la concurrence entre elles
– attirer les vendeurs d’œuvres d’art
– proposer des produits financiers aux acheteurs (prêts)

Vous apprendrez également ce qu’est le prix de réserve, le prix de garantie, qui sont les enchérisseurs et les tiers garants.

On retiendra qu’en dehors du marché de l’offre et de la demande, la recherche de prestige par les acheteurs qui ne s’offrent plus une œuvre mais une marque (posséder un Picasso, un Renoir, etc.) participe aussi à ces envolées des prix.

Pour compléter ce reportage, nous vous invitons à lire notre article :
Le marché de l’art est-il devenu fou ?


Partager

Laisser un commentaire

dix-huit − 11 =

Mes oeuvres favorites 0
Voir ma liste Poursuivre ma visite