Coronavirus : comment votre activité artistique peut-elle faire face?

Mona Lisa avec un masque anti coronavirus

Suite aux nouvelles mesures de restrictions instaurées à travers le monde, les foires, expositions et salons artistiques sont annulés ou reportés signifiant que vous pouvez difficilement compter actuellement sur la vente physique de vos oeuvres.
Quelles solutions face à cette crise du coronavirus ?

La situation actuelle

Le coronavirus a déjà et aura un impact encore plus important, voire dévastateur, sur l’économie, et malheureusement, cela signifie que celle de l’art est également touchée. Et pour la majorité des artistes, ce n’est bien entendu pas une bonne nouvelle.

Comme nous l’avons vu ou lu au fil de ces derniers jours, les manifestations culturelles et expositions artistiques sont annulées et/ou reportées à des dates ultérieures, sans doute avec des fréquentations plus réduites.
Les musées ferment leurs portes jusqu’à nouvel ordre.

Pour minimiser la propagation du coronavirus, des mesures ont été annoncées samedi 14 mars par le Premier Ministre (voir l’arrêté).

Mise à jour du 16 mars : ces mesures ont été renforcées par un confinement.
Voir le décret 2020-260 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19.

En conséquence, seuls les commerces de première nécessité seront ouverts.
Ce qui implique que les galeries d’art seront aussi fermées au public.
Elles n’avaient pas besoin de cela non plus, certaines ayant déjà du mal à maintenir leur activité.

Graphique boursier en baisse et personnes se protégeant du coronavirus
Crédit photo : Gerd Altmann

Que va-t-il se passer ?

À cause du coronavirus, l’utilisation d’internet va s’intensifier et une majorité de personnes va passer davantage de temps comme rarement auparavant sur leur smartphone, tablette ou ordinateur et ce, pour diverses raisons :

  • Confinement et isolation des personnes chez elles.
  • Davantage de télétravail afin de minimiser les déplacements et la présence des employés dans les entreprises.
  • Augmentation des commandes de provisions sur les sites de “drive” ou de livraisons à domicile. Le phénomène a déjà pris de grandes proportions depuis le début du mois de mars.
  • Augmentation des ventes en ligne, les commerces étant fermés. Ce qui veut dire également que pas mal de personnes vont probablement faire des achats sur internet qu’ils n’ont jamais ou peu fait auparavant. Y compris de l’art !

Quelles sont les solutions envisageables ?

L’une des foires d’art majeures et annuelles en Asie, Art Basel Hong Kong, prévue ce mois-ci, a été annulée pour cause de coronavirus.
Une solution a été mise en place : une galerie virtuelle (online viewing room) visible sur internet dans laquelle chaque galerie d’art prévue à cette foire peut présenter à la vente une dizaine d’œuvres d’art.
La quasi totalité des 245 galeries d’art ont accepté cette opportunité. En savoir plus.
Maj le 03/04/20 : Après coup, les ventes en ligne ont plutôt bien fonctionné et d’autres salons et galeries ont emboîté le pas. En savoir plus.

La vente d’œuvres d’art sur internet

En effet, depuis ces dernières années, à l’instar du commerce en ligne, la vente d’art sur internet, aux avantages multiples, a pris une part très importante dans le marché de l’art et bon nombre de maisons de ventes, galeries d’art physiques ont pris le train en marche.
Il en va de même avec les galeries virtuelles, les réseaux sociaux et les sites d’artistes.
On estime que les ventes d’œuvres d’art sur internet devraient atteindre les 9 milliards de dollars d’ici 2022.

En clair, être présent sur l’internet et l’utiliser de la bonne façon est primordial quant à la pérennité d’une entreprise, y compris dans le domaine de l’art.

Certes, bon nombre d’artistes ayant essayé le web disent qu’ils n’ont jamais rien vendu de cette façon.
– Vendent-ils davantage dans des expositions locales ou nationales comme cela a pu l’être il y a encore une quinzaine d’années ?
– Surtout, ont-ils eu une stratégie efficace et permanente pour vendre leurs oeuvres SUR internet et GRÂCE À internet ?
– Ont-ils pris connaissance et mis en place avec efficacité les techniques et astuces pour obtenir une liste croissante de vendeurs actuels et potentiels et des ventes plus régulières?
Il ne suffit pas en effet de publier uniquement une photo de son œuvre, quelques caractéristiques et attendre que la vente se fasse comme s’il l’on publiait une petite annonce.

Que cela soit pour en vivre ou simplement obtenir des revenus supplémentaires, les artistes et photographes qui ont su prendre le virage d’internet et fournir l’effort nécessaire pour développer leur vente d’art en ligne avec méthode il y a un an ou plus peuvent se féliciter.
Ils sont en meilleure position pour réussir. Certains ont déjà réussi.
Y compris ceux qui, par le biais d’expositions ou salons artistiques, ont su profiter du net pour prendre les mesures nécessaires afin de diversifier leur activité.

Comment faire ?

La vente de vos oeuvres, en ligne ou non, doit être prise sérieusement, comme n’importe quelle activité ou entreprise professionnelle.
Face à cette actualité inhabituelle sur fond de coronavirus, c’est peut-être pour vous l’occasion de vous poser un peu et de réfléchir sur votre propre situation et des actions à mener.
C’est peut-être l’opportunité à saisir qui vous faisait remettre à plus tard vos idées de développement de votre activité artistique.

En effet, beaucoup d’artistes vont profiter de la pandémie du coronavirus pour se placer davantage sur internet, mettre en place et affuter leurs stratégies de marketing pour être davantage visibles et obtenir des ventes plus régulières une fois la crise passée.

Et vous ? Ne souhaiteriez-vous pas passer à la vitesse supérieure ? Votre art ne mérite-t-il pas cet effort ? Ou préférez-vous accumuler vos oeuvres d’art dans l’attente hypothétique d’être découvertes et vendues ?

Femme se posant des questions
Crédit photo : Sophie Janotta

1/ Avoir un site internet dédié à votre art est déjà un premier élément à posséder. Mais pas de n’importe quelle façon.
Beaucoup d’artistes en ont déjà un. C’est leur vitrine.
Pour les autres qui n’en possèdent pas, il faut l’envisager comme une nécessité.
Cependant, si votre site web n’est pas conçu spécifiquement pour intéresser vos visiteurs et vendre votre art, il ne vous servira à rien.
– Votre site actuel est-il “à la hauteur” et n’est-il pas désuet pouvant ainsi rebuter les internautes ?
– Est-il possible d’y vendre directement vos oeuvres ?
– Le visiteur y trouve-t-il facilement toutes les informations nécessaires et prestations susceptibles quant à votre activité et vos oeuvres d’art ?
– Y avez-vous implanté des solutions vous permettant de connaître votre public et d’augmenter votre clientèle potentielle ?

2/ Avoir un espace vendeur sur une galerie d’art en ligne.
C’est une solution également très intéressante et complémentaire d’un site web personnel.
Encore faut-il choisir celle qui vous convient le mieux.
– Pouvez-vous y gérer à votre convenance votre espace de vente ?
– Ne risquez-vous pas d’être noyé(e) parmi celles qui possèdent des milliers d’artistes et des millions d’œuvres d’art ?
– Permet-elle à n’importe quel artiste d’ouvrir un compte ou bien opère-t-elle une sélection ?
– Quels sont les taux de commissions prélevés sur les transactions ?

3/ Les réseaux sociaux
Avoir un compte ou deux sur des réseaux sociaux est tout aussi incontournable pour montrer votre art et vous faire connaître.
– Arrivez-vous pour autant à obtenir des ventes régulières par ce biais ou uniquement des “j’aime” qui flattent votre égo ?
– Avez-vous une solution de rechange dans le cas où votre réseau social préféré se met à disparaitre (et vos données avec) ? Impossible, pensez-vous ?
Rappelez-vous par exemple Myspace, indétrônable avant l’arrivée de Facebook et qui n’existe plus avec les conséquences désastreuses pour un grand nombre d’adhérents.

Se former

Que vous ayez déjà une présence importante sur le net mais avec une certaine stagnation dans vos ventes ou bien si vous souhaitez prendre vous aussi le train en marche, nous vous proposons une solution sous forme de formation en ligne.

Chaque artiste a potentiellement une clientèle pour son travail artistique.

Il y a de nombreux éléments à prendre en considération et à ne pas négliger pour vendre votre art (y compris ceux évoqués précédemment).
Ils sont essentiels et il ne faut assurément pas les mettre de côté.

Cependant, rassurez-vous, il n’est nul besoin d’investir des sommes folles dans des campagnes de publicité (qui n’auraient de toute façon qu’une portée assez limitée dans le temps), dans un coach personnel ou agent artistique.

La plupart des outils et des solutions mis à votre disposition sont bon marché, voire gratuits !

Comme nous vous l’avons évoqué, l’internet est devenu ces dernières années à la fois le bon endroit pour vendre vos oeuvres et faire du marketing approprié à votre activité artistique. Qu’elle soit professionnelle ou non.

La différence entre un artiste qui vend et les autres, c’est se positionner correctement sur le net et la persistance à mettre en action toutes les techniques et stratégies de marketing, encore et toujours. Savoir s’adapter, encore et toujours.
Et la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez effectuer tout cela par vous-même.

Pour vous aider, nous avons collaboré durant de nombreux mois avec notre partenaire Mediacom Créations, spécialisé dans les activités artistiques et culturelles.
Nous avons créé une formation en ligne totalement adaptée aux artistes souhaitant utiliser internet pour augmenter leur visibilité et obtenir des ventes plus régulières de leurs oeuvres.
Elle est maintenant disponible pour vous depuis quelques semaines.

À travers plusieurs modules et plusieurs dizaines de leçons, vous saurez tout ce qu’il faut et obtiendrez la méthodologie pour vendre votre art sur et grâce à l’internet.

J’ai commencé la formation cette semaine. C’est bien expliqué pas à pas et à priori bien adapté à ce que je recherche. J’attends la suite. Il y a des choses à connaître pour vendre une œuvre.

Brigitte, artiste professionnelle

Bannière de présentation de la formation en ligne "Comment vendre vos oeuvres d'art sur internet"
  • Un parcours pas à pas avec des priorités claires pour avancer vers vos objectifs.
  • Un accompagnement pour lever les blocages du moment.
  • Une pédagogie simple et motivante pour gagner en autonomie et progresser.
  • Une formation qualifiée accessible à tout moment et sur tous supports.
  • Remboursement sous 15 jours du paiement effectué en cas de non satisfaction.

Tarif de lancement : 27% de réduction jusqu’au 31 mars 2020
Confinement : prolongation jusqu’au 30 avril 2020 (paiement possible en plusieurs fois)

Apprendre, c’est avoir un projet et envisager autrement l’avenir

Aujourd’hui, tout ce que vous ignorez vous coûte de l’argent, du temps et peut-être une baisse d’estime de vous-même.

Parce qu’il n’y pas de meilleur investissement à faire que d’investir en vous-même, profitez de cette période troublée par l’épidémie du coronavirus pour aller de l’avant et changer les choses qui ne vont pas ou ne vous conviennent plus.
Et le plus tôt sera le mieux.

Tout dépend à quel point vous en avez envie, n’est-ce pas ?

En attendant la fin du coronavirus, portez-vous bien ! 🙂


Partager

Donner votre réponse

5 − deux =

Mes oeuvres favorites 0
Voir ma liste Continuer vos achats